✈️💻 Un brin de dépassement de soi 💻✈️

Hello les amis 🧏‍♀️ comment ça va aujourd’hui ? Prêts pour le week-end ? 😉

✈️ Je vous partage ce jour, mon ressenti concernant le roman d’@albangallee  » Là où la vie t’emmène  » chez @cityeditions

✈️ J’ai été très vite happée par l’histoire et intriguée par la maladie du personnage, Rose. Sa maladie lui pourrit la vie et elle est sûrement à l’origine d’un drame familiale.

✈️ Les synchroncités et hasard (ou pas) vont se succéder pour que la vie de Rose se transforme. Je pense qu’on peut facilement toutes un peu, se retrouver dans la peau de Rose, à un moment donné de sa vie. Célibataire, n’aimant pas trop son boulot, un peu paumée… avoue que cela t est déjà arrivé 🤪

✈️ Le personnage de Rose est attachant. On apprend vraiment à la connaître, ressentir ses peurs et ses angoisses… L’histoire est fluide, la lecture agréable et on se demande vraiment comment cela va se terminer.

✈️ Je souligne le dénouement de L’histoire. A aucun moment, on ne se doute de ce qui s’est préparé ! Il est vrai, qu’à force de lire, on se doute souvent (à 5000km) de la fin.. mais là l, suis tombée de mon fauteuil ! J’étais un peu partagée et comme Rose, en colère mais en même temps je comprenais pourquoi.

✈️ C’est vraiment un roman doux, agréable, divertissant. Donc si tu as envie de te changer les idées, avec une intrigue au top et des personnages attachants, et drôles aussi, ce roman est fait pour toi ! Quelques belles leçons de vie sont à retirer mais pour ma part, cela passe au second plan.
Alors tenté ? 😁

A tout tout bientôt pour une nouvelle chronique, bon week-end les amis ☀️😎

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :